Préjudice écologique, indemnisation en cas de faute caractérisée

Préjudice écologique, indemnisation en cas de faute caractérisée

Par un arrêt du 22 mars 2016 (n°13-87.650), la chambre criminelle de la Cour de cassation a précisé les modalités d'indemnisation d'un préjudice de nature écologique.   Une faute avérée et un préjudice certain   En l'espèce, les faits étaient re

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

vendredi 5 juin 2020

Par un arrêt du 22 mars 2016 (n°13-87.650), la chambre criminelle de la Cour de cassation a précisé les modalités d'indemnisation d'un préjudice de...

Lundi 13 juin 2016

Par un arrêt du 22 mars 2016 (n°13-87.650), la chambre criminelle de la Cour de cassation a précisé les modalités d'indemnisation d'un préjudice de nature écologique.

 

Une faute avérée et un préjudice certain

 

En l'espèce, les faits étaient relativement simples. L'estuaire de la Loire avait été pollué au fuel à la suite d'une rupture de tuyauterie au sein de la raffinerie Total de Donges le 16 mars 2008, ce qui s'était traduit par des dégradations de la faune et de la flore locales et par la mise en action de diverses associations, dont la Ligue pour la Protection des Oiseaux.

La faute de la société Total raffinage marketing avait été retenue par une condamnation pénale devenue définitive, au motif que cette société avait violé les articles L.216-6 et L.218-73 du code de l'environnement, s'étant rendue coupable de rejet en mer ou eau salée de substances nuisibles pour le maintien ou la consommation de la faune ou de la flore et de déversement de substances nuisibles dans les eaux souterraines superficielles ou de la mer.

 

L'action en indemnisation portée par une association agréée

 

En qualité d'association agréée, la Ligue pour la Protection des Oiseaux a pu exercer les droits reconnus usuellement à la partie civile dans une instance pénale au titre de l'article L142-2 du code de l'environnement.

Ainsi, la Ligue pour la Protection des Oiseaux a pu demander réparation du préjudice écologique découlant des fautes caractérisées de la société Total raffinage marketing en engageant sa responsabilité civile sur le fondement de l'article 1382 du Code civil, selon lequel :

"Tout fait quelconque de l’homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer."

 

Le rejet de la cour d'appel de Rennes de la demande en indemnisation

 

Néanmoins, dans une décision en date du 27 septembre 2013, la cour d'appel de Rennes, tout en reconnaissant la réalité du préjudice écologique, refuse toute indemnisation de celui-ci en soulignant :

  • qu'une partie de la demande d'indemnisation formulée par la Ligue pour la Protection des Oiseaux était chiffrée sur la base d'une simple estimation, par espèces, du nombre d'oiseaux morts, sans que ces décès soient prouvés ou même prouvables ;
  • que l'autre partie de cette demande d'indemnisation était fondée sur le budget annuel de la Ligue pour la Protection des Oiseaux relatif à la gestion de la baie de l'Aiguillon, confondant ainsi le préjudice personnel de cette association et le préjudice écologique avéré.

 

Le rappel de la Cour de cassation : faute, préjudice et lien de causalité égale indemnisation

 

La Cour de cassation rappelle que l'indemnisation du préjudice écologique doit se faire suivant les règles du droit commun : la preuve d'une faute, la preuve d'un dommage et la relation de causalité entre les deux doivent être établies.

Or, la cour d'appel de Rennes avait reconnu l'existence de ces trois éléments sans toutefois faire droit à la demande d'indemnisation du préjudice subi formulée par la Ligue de Protection des Oiseaux au regard de l'insuffisance et de l'inadaptation du mode d'évaluation.

Selon la Haute juridiction, cet argument n'est pas de nature à prévenir l'indemnisation du préjudice écologique subi. Tout en invitant implicitement la Ligue pour la Protection des Oiseaux à faire chiffrer le dommage par voie d'expertise, la Cour de cassation affirme, dans un attendu de principe :

« Il appartient aux juridictions du fond de réparer, dans les limites des conclusions des parties, le préjudice dont elles reconnaissent le principe et d'en rechercher l'étendue".

Par conséquent, la Cour de cassation a considéré que la reconnaissance de la faute et du dommage causé, soit l'altération de l'avifaune et de son habitat pendant une période de deux ans, et du lien de causalité entre eux devait nécessairement conduire à l'indemnisation du préjudice, peu importe le fait que le mode de calcul proposé par la Ligue de Protection des Oiseaux relève d'une estimation. Cependant, force est de constater que la Cour de cassation ne cherche pas à chiffrer elle-même ce préjudice, laissant cette question à l'appréciation souveraine de la cour d'appel de Rennes, autrement composée, à qui l'affaire a été renvoyée. Il faudra donc attendre la décision de cette dernière pour connaître le fin mot de l'affaire.

LMC Partenaires

En bref !

14/05/2020 + Collecte de données personnelles par les employeurs rappels de la CNIL
Dans la perspective du déconfinement suite à la crise sanitaire de coronavirus COVID-19, la CNIL rappelle quelques principes concernant la collecte...
11/05/2020 + Contrat de travail les impacts des mesures COVID-19
Les avocats du cabinet LMC Partenaires vous expliquent les impacts des dernières mesures liés à la crise sanitaire du coronavirus COVID-19, sur le...
06/05/2020 + Avocat Montigny-le-Bretonneux 78 – LMC Partenaires
Entreprises ou particuliers, vous recherchez un avocat à Montigny-le-Bretonneux commune de la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines, spécialisé...
05/05/2020 + Aides aux indépendants ou auto-entrepreneurs et COVID-19
Vous êtes indépendant ou auto-entrepreneur et votre activité est affectée par la crise sanitaire liée au coronavirus COVID-19. Des mesures ont été...
04/05/2020 + Voyages annulés en raison du COVID-19 quelles mesures ?
Une ordonnance s'applique aux voyages annulés en raison du COVID-19 dès lors que la résolution du contrat a été notifiée par l'organisateur du voyage...
06/02/2015 - Licenciement pour cause personnelle
Le salarié soutenant que le pli reçu ne contenait pas sa lettre de licenciement doit le prouver devant le juge. (Cass soc. 5 novembre 2014 n°...
05/02/2015 - Faute grave du dirigeant
Le défaut de performance ne constitue pas à lui seul une faute grave du dirigeant. Il en va différemment si les mauvais résultats s'accompagnent d'un...
05/02/2015 - Prime de partage des bénéfices au profit des salariés (Loi 2014-1554 du 22/12/2014)
A compter du 1er janvier 2015, les sociétés employant au moins 50 salariés n'auront …
05/02/2015 - Les allégements apportés aux règles de création et de fonctionnement des Sociétés (Loi 2014-1545 du 20/12/2014)
Enregistrement des statuts : la loi nouvelle supprime à compter du 1er juillet 2015 l'obligation faite aux fondateurs d'une société…
05/02/2015 - De nouvelles mesures de simplification et de sécurisation en droit des sociétés (Ord. 2014-863 du 31/07/2014)
L’interdiction pour une EURL d’avoir pour associé unique une autre EURL (C. com. art. L 223-5) est supprimée…
05/02/2015 - Nouveautés issues de la Loi 2014-856 du 31/07/2014 dite « loi Hamon » et Décret 2014-1254 du 28/10/2014)
Les dispositions de l'article 18 de la loi prévoient que les salariés de sociétés commerciales de moins de 250 salariés devront…
04/02/2015 - Dissolution judiciaire
Un associé est recevable à agir en dissolution d'une société pour juste motif quand bien même il serait à l'origine de la mésentente, cette...
04/02/2015 - Rémunération du dirigeant de SAS
La rémunération du dirigeant d'une SAS n'est pas soumise au contrôle des conventions réglementées lorsque les statuts prévoient…
04/02/2015 - Associé et régime de communauté de biens
Les parts sociales non négociables acquises par un époux commun en biens pendant le mariage n’entrent en communauté que pour leur...
04/02/2015 - Evaluation des actions d'un associé de SAS exclu
En cas d'exclusion d'un associé d'une SAS, le prix de rachat de ses actions est fixé, dans le silence des statuts, à la date…
04/02/2015 - Responsabilité d'une société mère envers les salariés de sa filiale
Une société mère engage sa responsabilité envers les salariés de sa filiale si les décisions qu'elle a prises pour…
03/02/2015 - Droit du travail : 4 arrêts majeurs de la Cours de Cassation
Par 4 arrêts majeurs rendus le 27 janvier 2015, la Cour de Cassation rappelle que : “Les différences de traitement entre catégories...
COVID-19 ]
Accueil ] [ Le Cabinet ] [ Entreprises ] [ Particuliers ] [ Formations ] [ Honoraires ] [ Nos succès ] [ Actualités ] [ Contact ]
Accueil ]
LMC Partenaires
6 rue Jean-Pierre Timbaud
Immeuble Le Campus
78180 Montigny le Bretonneux
FRANCE
telephone formation IT+33 (0)1 30 21 18 92
contacter formateur par mailmail@lmcpartenaires.fr