Préjudice écologique, indemnisation en cas de faute caractérisée

Préjudice écologique, indemnisation en cas de faute caractérisée

Par un arrêt du 22 mars 2016 (n°13-87.650), la chambre criminelle de la Cour de cassation a précisé les modalités d'indemnisation d'un préjudice de nature écologique.   Une faute avérée et un préjudice certain   En l'espèce, les faits étaient re

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

samedi 23 mars 2019

Par un arrêt du 22 mars 2016 (n°13-87.650), la chambre criminelle de la Cour de cassation a précisé les modalités d'indemnisation d'un préjudice de...

Lundi 13 juin 2016

Par un arrêt du 22 mars 2016 (n°13-87.650), la chambre criminelle de la Cour de cassation a précisé les modalités d'indemnisation d'un préjudice de nature écologique.

 

Une faute avérée et un préjudice certain

 

En l'espèce, les faits étaient relativement simples. L'estuaire de la Loire avait été pollué au fuel à la suite d'une rupture de tuyauterie au sein de la raffinerie Total de Donges le 16 mars 2008, ce qui s'était traduit par des dégradations de la faune et de la flore locales et par la mise en action de diverses associations, dont la Ligue pour la Protection des Oiseaux.

La faute de la société Total raffinage marketing avait été retenue par une condamnation pénale devenue définitive, au motif que cette société avait violé les articles L.216-6 et L.218-73 du code de l'environnement, s'étant rendue coupable de rejet en mer ou eau salée de substances nuisibles pour le maintien ou la consommation de la faune ou de la flore et de déversement de substances nuisibles dans les eaux souterraines superficielles ou de la mer.

 

L'action en indemnisation portée par une association agréée

 

En qualité d'association agréée, la Ligue pour la Protection des Oiseaux a pu exercer les droits reconnus usuellement à la partie civile dans une instance pénale au titre de l'article L142-2 du code de l'environnement.

Ainsi, la Ligue pour la Protection des Oiseaux a pu demander réparation du préjudice écologique découlant des fautes caractérisées de la société Total raffinage marketing en engageant sa responsabilité civile sur le fondement de l'article 1382 du Code civil, selon lequel :

"Tout fait quelconque de l’homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer."

 

Le rejet de la cour d'appel de Rennes de la demande en indemnisation

 

Néanmoins, dans une décision en date du 27 septembre 2013, la cour d'appel de Rennes, tout en reconnaissant la réalité du préjudice écologique, refuse toute indemnisation de celui-ci en soulignant :

  • qu'une partie de la demande d'indemnisation formulée par la Ligue pour la Protection des Oiseaux était chiffrée sur la base d'une simple estimation, par espèces, du nombre d'oiseaux morts, sans que ces décès soient prouvés ou même prouvables ;
  • que l'autre partie de cette demande d'indemnisation était fondée sur le budget annuel de la Ligue pour la Protection des Oiseaux relatif à la gestion de la baie de l'Aiguillon, confondant ainsi le préjudice personnel de cette association et le préjudice écologique avéré.

 

Le rappel de la Cour de cassation : faute, préjudice et lien de causalité égale indemnisation

 

La Cour de cassation rappelle que l'indemnisation du préjudice écologique doit se faire suivant les règles du droit commun : la preuve d'une faute, la preuve d'un dommage et la relation de causalité entre les deux doivent être établies.

Or, la cour d'appel de Rennes avait reconnu l'existence de ces trois éléments sans toutefois faire droit à la demande d'indemnisation du préjudice subi formulée par la Ligue de Protection des Oiseaux au regard de l'insuffisance et de l'inadaptation du mode d'évaluation.

Selon la Haute juridiction, cet argument n'est pas de nature à prévenir l'indemnisation du préjudice écologique subi. Tout en invitant implicitement la Ligue pour la Protection des Oiseaux à faire chiffrer le dommage par voie d'expertise, la Cour de cassation affirme, dans un attendu de principe :

« Il appartient aux juridictions du fond de réparer, dans les limites des conclusions des parties, le préjudice dont elles reconnaissent le principe et d'en rechercher l'étendue".

Par conséquent, la Cour de cassation a considéré que la reconnaissance de la faute et du dommage causé, soit l'altération de l'avifaune et de son habitat pendant une période de deux ans, et du lien de causalité entre eux devait nécessairement conduire à l'indemnisation du préjudice, peu importe le fait que le mode de calcul proposé par la Ligue de Protection des Oiseaux relève d'une estimation. Cependant, force est de constater que la Cour de cassation ne cherche pas à chiffrer elle-même ce préjudice, laissant cette question à l'appréciation souveraine de la cour d'appel de Rennes, autrement composée, à qui l'affaire a été renvoyée. Il faudra donc attendre la décision de cette dernière pour connaître le fin mot de l'affaire.

LMC Partenaires

En bref !

18/03/2019 + Voitures de fonction : quelles sont les règles en matière de droit pénal ?
L'utilisation d'un véhicule de service ou de voitures de fonction est soumise à plusieurs règles. Une question sur le droit pénal des affaires et du...
13/03/2019 + Intérêts économiques du monde du cinéma contre présomption d’innocence : le libéralisme gagne
« Grace à Dieu », le nouveau long-métrage de François Ozon qui s’intéresse au silence qui entoure les actes pédophiles dans l’Eglise catholique est...
07/03/2019 + Les conditions du licenciement pour faute grave lors d’un arrêt pour accident du travail
Le salarié est protégé en cas de maladie professionnelle ou d’accident du travail qui ne permettent pas le licenciement sauf si l’employeur justifie...
02/03/2019 + Voiture de société ou de fonction, tout n’est pas permis !
L’utilisation d’un véhicule de fonction ou d’un véhicule de société pour effectuer des prestations de covoiturage comporte des risques, notamment...
26/02/2019 + Excès de vitesse par l’utilisation du véhicule de fonction : les dirigeants d'entreprise sont prévenus
La Cour de Cassation attire désormais l’attention des responsables d’entreprise sur les conséquences d'une non dénonciation des infractions d’excès...
18/02/2016 - L'émergence de la cybercriminalité, des enjeux majeurs appelant une protection adéquate
La cybercriminalité est une menace dont chacun doit saisir la mesure.   Cybercriminalité : l'apparition de menaces inédites trop souvent...
17/02/2016 - République numérique, le projet de loi en faveur d’une évolution progressive en droit des nouvelles technologies
Le projet de loi pour une République numérique, porté par la secrétaire d'Etat Axelle Lemaire et le ministre de l'économie Emmanuel Macron, a été...
15/02/2016 - La lutte contre la criminalité organisée et son financement renforcée avec l'avant-projet de loi du 23 décembre 2015, le triomph
Une énième loi antiterroriste, signe de l'installation durable d'un régime "d'exception" dangereux   L'avant-projet de loi du 23 décembre 2015 «...
10/02/2016 - Un rétablissement de l'équilibre contractuel en matière de baux commerciaux
Définition de la clause d'indexation des baux commerciaux La clause d'indexation relative à un bail commercial, dite clause « d'échelle mobile »,...
19/01/2016 - LMC Partenaires dans le SQY MAG de janvier 2016 !
Florence Mercadé-Choquet et Aurélie Segonne-Morand, avocates associées au sein du cabinet LMC Partenaires, ont fait l’objet d’une...
23/12/2015 - Le cas Jacqueline Sauvage : vers une légitime défense différée ?
Jacqueline Sauvage a été condamnée par la cour d’assises de Blois à dix ans de prison pour avoir tué son mari, qui l’a battait et abusait...
21/10/2015 - Emission économique : les freins à l’embauche – Retrouvez l’intervention de Florence Mercadé-Choquet
https://lmcpartenaires.fr
23/09/2015 - Mentions nouvelles dans les CGV
L’information des consommateurs dans les CGV La loi du 17 mars 2014 dite loi Hamon, a imposé aux vendeurs d’inscrire l’existence et...
31/08/2015 - On parle de LMC Partenaires
Embaucher un réfugié : point de vue des patrons et de Florence Mercadé-Choquet...
10/07/2015 - Avocats Yvelines (78)
Cabinet d'avocats dans les Yvelines (78) LMC Partenaires, votre cabinet d'avocats dans les Yvelines  Le Cabinet LMC Partenaires, cabinet...
10/07/2015 - Avocats Saint Quentin en Yvelines
Cabinet d’ Avocats à Saint-Quentin-en-Yvelines LMC Partenaires, votre cabinet d'avocats à Saint-Quentin-en-Yvelines Le Cabinet LMC Partenaires,...
03/07/2015 - Recul de l’ICC et bail commercial
  Le recul de l’ICC, près de 1% sur un an L'Indice du coût de la construction (ICC) est un indice de prix de production dans le secteur de la...
03/07/2015 - Construction et Réception
Construction et réception : La prise de possession ne vaut pas réception "Doit être réputée non écrite la clause insérée dans un contrat de...
30/06/2015 - Avocats à Elancourt
Cabinet d'avocats à Elancourt (78990) LMC Partenaires, votre cabinet d'avocats à Elancourt (78990) Le Cabinet LMC Partenaires, cabinet...
30/06/2015 - Avocats à Guyancourt
LMC Partenaires : votre cabinet d’avocats à Guyancourt dans les Yvelines Cabinet d’avocats à Guyancourt ? Saint-Quentin-en-Yvelines Le...
Accueil ] Le Cabinet ] Entreprises ] Particuliers ] Formations ] Honoraires ] Nos succès ] Actualités ] Contact ]

Accueil ]
LMC Partenaires
6 rue Jean-Pierre Timbaud
Immeuble Le Campus
78180 Montigny le Bretonneux
FRANCE
telephone formation IT+33 (0)1 30 21 18 92
contacter formateur par mailmail@lmcpartenaires.fr