Détective privé et droit au respect à la vie privée

Détective privé et droit au respect à la vie privée

Les litiges en droit de la famille ou des assurances, pour ne citer qu'eux, sont régulièrement l'occasion d'une confrontation entre deux droits fondamentaux : les droits de la défense, et donc celui de se ménager la preuve de ce que l'on prétend, et le dr

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

jeudi 2 juillet 2020

Les litiges en droit de la famille ou des assurances, pour ne citer qu'eux, sont régulièrement l'occasion d'une confrontation entre deux droits...

Lundi 13 février 2017

Les litiges en droit de la famille ou des assurances, pour ne citer qu'eux, sont régulièrement l'occasion d'une confrontation entre deux droits fondamentaux : les droits de la défense, et donc celui de se ménager la preuve de ce que l'on prétend, et le droit au respect de la vie privée.

Le recours à des détectives privés donne souvent lieu à un débat sur l'intrusion dans la vie privée de celui contre qui l'enquête a été menée.

La Cour de cassation dans un arrêt rendu le 22 septembre 2016 (pourvoi n°15-24.015) est venue préciser une des hypothèses où le recours à un détective privé se heurte au droit au respect à la vie privée.

 

Détective privé : retour sur une affaire

 

Dans cette affaire, une compagnie d'assurance avait diligenté un détecteur privé afin de s'assurer de la réalité des dommages subis par un adolescent victime d'un accident de la route.

L'adolescent et sa mère avaient agi à l'encontre de l'assureur pour atteinte à leur vie privée.

Condamné, l'assureur avait porté son cas devant la plus haute juridiction française, la Cour de cassation.

L'assureur soutenait qu'il n'y avait pas atteinte à la vie privée pour les raisons suivantes :

 

  • Seuls des fait anodins de la vie privée de la famille étaient repris au sein du rapport ;
  • Ces faits étaient observés depuis la voie publique ;
  • Les atteintes à la vie privée pouvaient être justifiées étant donné qu'elles étaient proportionnées aux intérêts en présence.

 

La Cour de cassation n'a pas suivi ces développements, et a rejeté le pourvoi en approuvant la solution rendue par les premiers juges.

Elle rappelle que :

"les opérations de surveillance et de filature menées par les enquêteurs mandatés par l'assureur étaient, par elles-mêmes, de nature à porter atteinte à la vie privée" de l'adolescent et de sa mère.

 

Elle ajoute que les juges du fond avaient à raison jugé que l'atteinte portée à la vie privée était disproportionnée par rapport aux intérêts en présence :

"les opérations de surveillance avaient concerné l'intérieur du domicile, les enquêteurs avaient procédé à la description physique et à une tentative d'identification des personnes s'y présentant et les déplacements [de la famille] avaient été précisément rapportés".

Cet arrêt s'inscrit dans une évolution jurisprudentielle sévère du droit de la preuve, où le droit de se ménager la preuve se heurte au droit au respect à la vie privée et à un contrôle strict de proportionnalité de la mesure d'investigation par rapport aux intérêts en présence.

Il semble que le fait de surveiller une personne au sein de son domicile, même depuis la voie publique, soit une limite à ne pas franchir pour les juges.

En effet, dans une précédente décision il avait été jugé que :

"Les atteintes portées à la vie privée d'un assuré, suivi et filmé sur la voie publique ou dans des lieux ouverts au public, sans provocation aucune à s'y rendre, et relatives aux seules mobilités et autonomie de l'intéressé, ne sont pas disproportionnés au regard de la nécessaire et légitime préservation des droits de l'assureur et des intérêts de la collectivité des assurés". (Civ. 1ère, 31 octobre 2012, Bull civ. I, n°224).

Il en ressort que la proportionnalité est une notion volatile aux contours imprécis et indéfinis. Elle fait l'objet d'une évaluation au cas par cas par les magistrats.

Le risque est dès lors toujours présent de voir rejeter des éléments de preuve obtenus par le biais d'une enquête privée.

Cette décision doit ainsi servir de guide aux détectives privés, le manuel de la bonne enquête se précisant au fil des arrêts. D'autres arrêts ne manqueront pas de venir compléter par petites touches l'encadrement du si délicat recours à un détective privé.

LMC Partenaires

En bref !

29/06/2020 + Avocat en Droit du Travail des Entreprises à Montigny-le-Bretonneux
Le cabinet d’avocats LMC Partenaires à Montigny-le-Bretonneux regroupe des avocats en droit du travail qui accompagnent les entreprises dans...
14/05/2020 + Collecte de données personnelles par les employeurs rappels de la CNIL
Dans la perspective du déconfinement suite à la crise sanitaire de coronavirus COVID-19, la CNIL rappelle quelques principes concernant la collecte...
11/05/2020 + Contrat de travail les impacts des mesures COVID-19
Les avocats du cabinet LMC Partenaires vous expliquent les impacts des dernières mesures liés à la crise sanitaire du coronavirus COVID-19, sur le...
06/05/2020 + Avocat Montigny-le-Bretonneux 78 – LMC Partenaires
Entreprises ou particuliers, vous recherchez un avocat à Montigny-le-Bretonneux commune de la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines, spécialisé...
05/05/2020 + Aides aux indépendants ou auto-entrepreneurs et COVID-19
Vous êtes indépendant ou auto-entrepreneur et votre activité est affectée par la crise sanitaire liée au coronavirus COVID-19. Des mesures ont été...
25/07/2016 - L'impact de l' économie collaborative sur le droit du travail !
Si bon nombre de juristes pensaient que la reconnaissance par la chambre sociale de la qualité de «salarié» aux participants d’une émission de...
21/07/2016 - Définition du compte personnel de prévention de la pénibilité
Institué par la loi n° 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de retraites, le compte personnel de...
19/07/2016 - Le délit d'entrave redéfini par la loi MACRON
L'Article 262 de la loi MACRON du 6 Aout 2015 amoindrit le risque d'emprisonnement pour le délit d'entrave aux institutions représentatives du...
15/07/2016 - Loi Macron : la nouvelle justice prud'homale est arrivée et entre en vigueur le 1er août 2016
La loi n°2015-990 du 6 août 2015 (dite Loi MACRON) et le décret n°2016-660 du 20 mai 2016 ont réformé de manière profonde la justice prud'homale. En...
23/06/2016 - La haute protection rattachée aux marques de renommée
Par un arrêt du 12 avril 2016 (n°14-29414), la chambre commerciale de la Cour de cassation est venue rappeler la protection particulière dont...
20/06/2016 - Divorce par consentement mutuel sans juge : une bonne idée ?
Le divorce des chiffres qui marquent.   Tel est apparemment le constat de Jean-Jacques Urvoas, qui se plaît visiblement à rappeler que, en 2014,...
15/06/2016 - Le statut d'hébergeur de Google et son service AdWords consolidé
Les dispositions légales relatives au régime de responsabilité des hébergeurs en ligne constituent un terreau relativement fertile de contentieux en...
13/06/2016 - Préjudice écologique, indemnisation en cas de faute caractérisée
Par un arrêt du 22 mars 2016 (n°13-87.650), la chambre criminelle de la Cour de cassation a précisé les modalités d'indemnisation d'un préjudice de...
09/06/2016 - Procès du dentiste de Château-Chinon : explications de l'affaire
Ce mardi 8 mars 2016 s'est ouvert le procès de Jacobus Marinus Van Nierop devant le tribunal correctionnel de Nevers. Surnommé le dentiste de...
06/06/2016 - Procédure de recouvrement des petites créances pour les TPE et PME
La loi n°2015-990 du 6 août 2015 pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques, dite loi Macron, a introduit une procédure...
02/06/2016 - Transiger avec l'URSSAF, c'est possible !
A l'occasion de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2015 a été introduite la possibilité pour les entreprises de négocier avec l'URSSAF...
31/05/2016 - Quand le droit de grève se transforme en abus !
Si vous avez la force nous avons le droit, telle pourrait être la maxime du présent conflit opposant une majorité des syndicats-salariés à l'entrée...
26/05/2016 - L'avènement des objets connectés, entre opportunités et dangers
A la suite d'une enquête réalisée en février 2016, l'institut Opinion Way a publié un sondage estimant à 44% la part des français ayant le sentiment...
23/05/2016 - Consentement à l'acte de cautionnement : quels sont les risques ?
Conformément à l'article 1415 du Code civil : « Chacun des époux ne peut engager que ses biens propres et ses revenus, par un cautionnement ou un...
19/05/2016 - Attention à la taxe professionnelle lors de la vente du fonds de commerce !
Conformément à l'article 1478 du CGI : La cotisation foncière des entreprises est due pour l’année entière par le redevable qui exerce...
COVID-19 ]
Accueil ] [ Le Cabinet ] [ Entreprises ] [ Particuliers ] [ Formations ] [ Honoraires ] [ Nos succès ] [ Actualités ] [ Contact ]
Accueil ]
LMC Partenaires
6 rue Jean-Pierre Timbaud
Immeuble Le Campus
78180 Montigny le Bretonneux
FRANCE
telephone formation IT+33 (0)1 30 21 18 92
contacter formateur par mailmail@lmcpartenaires.fr