Alerte à la clause : la garantie du passif en présence d'un cessionnaire peu diligent

Alerte à la clause : la garantie du passif en présence d'un cessionnaire peu diligent

La chambre commerciale de la Cour de cassation est venue rappeler le 25 janvier 2017 (Com. 25 janvier 2017, n°15-17.137 et 15-18.246) une solution de principe dans le cadre de la garantie du passif en cas de cession de titres. La garantie du passif : expl

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

samedi 23 janvier 2021

La chambre commerciale de la Cour de cassation est venue rappeler le 25 janvier 2017 (Com. 25 janvier 2017, n°15-17.137 et 15-18.246) une solution de...

Vendredi 24 mars 2017

La chambre commerciale de la Cour de cassation est venue rappeler le 25 janvier 2017 (Com. 25 janvier 2017, n°15-17.137 et 15-18.246) une solution de principe dans le cadre de la garantie du passif en cas de cession de titres.

La garantie du passif : explications

La garantie du passif, constitue une réponse de la pratique au risque lié dans le cadre d'opérations de cession de titres à voir surgir un passif, fiscal, social ou autre, qui n'était pas prévu au jour de l'acquisition. En cas de survenance d'un passif imprévu, le cédant s'engage à indemniser l'acquéreur à hauteur du passif né antérieurement à la cession.

Dans l'arrêt commenté, des cédants de titres sociaux se sont engagés envers le cessionnaire (acquéreur) à le désintéresser, à titre de réduction de prix, de tout préjudice qu'il subirait en cas de survenance de tout passif nouveau ou excédentaire ayant une origine imputable à des faits antérieurs à la date de cession.

Les acquéreurs ont assigné les cédants en garantie et remboursement de passif. Les cédants ont alors tenté de se défendre en invoquant la déchéance de la garantie du fait du manquement par le cessionnaire de son obligation d'information dans le délai imparti par la clause.

Le rôle actif de l'acquéreur dans la mise en œuvre de la garantie

En effet, l'information par l'acquéreur du cédant est essentielle dans le cadre de la garantie du passif.

Ainsi, le vendeur doit pouvoir être mis en mesure de se défendre suffisamment tôt face aux créanciers à l'origine du passif de la société.

De ce fait, une clause désormais de style est insérée dans le contrat de garantie du passif par lequel le cessionnaire (acquéreur) s'engage à informer dans un délai contractuellement fixé et selon les formes stipulées le cédant, à compter de la survenance de l’événement susceptible de mettre en mouvement la garantie du passif.

En l'espèce, le contrat de garantie comprenait une clause d'information à la charge du cessionnaire. Le cessionnaire n'avait pas respecté le délai de 20 jours d'information des cédants, à compter de sa connaissance de l’événement, de nature à mettre en jeu la garantie de passif. De ce fait, les cédants soulevaient la déchéance de la garantie pour non-respect de l'obligation d'information. La Cour de cassation ne les a pas rejoints sur ce point, en rejetant leur pourvoi.

La rédaction de la clause d'information : écueil à éviter

En appel, les juges du fond avaient soulevé que la déchéance de la garantie ne pouvait trouver à s'appliquer à défaut de précisions dans la clause d'information, de la sanction en cas d'absence d'information.

La Cour de cassation approuve le raisonnement alors tenu, en énonçant :

"c'est dans l'exercice de son pouvoir souverain d'appréciation de la volonté des parties, rendue nécessaire par l'imprécision du contrat, que la cour d'appel a décidé que, faute de prévoir une sanction pour le non-respect du délai d'information des cédants, l'inexécution par le cessionnaire de son obligation d'informer les cédants, dans le délai convenu, de toute réclamation, fait ou événement susceptible d'entraîner la mise en jeu de la garantie n'était pas de nature à elle seule à le priver du bénéfice de celle-ci ».

Elle ajoute que peuvent seuls être octroyés des dommages-intérêts en réparation du préjudice subi par les cédants du fait du retard dans la notification convenue. A condition de prouver l'existence de ce préjudice.

Cette solution n'est pas nouvelle et avait déjà fait l'objet d'applications jurisprudentielles (not. Com. 9 juin 2009, n°08-17.843).

Elle a le mérite de rappeler l'importance de l'attention qui doit être apportée à la rédaction d'actes en la matière.

LMC Partenaires

En bref !

20/01/2021 + Le divorce accéléré grâce à la réforme?
A compter du 1er janvier 2021, de nouvelles dispositions légales sont entrées en vigueur concernant les divorces introduits postérieurement à cette...
03/12/2020 + Télétravail l'Accord National Interprofessionnel du 26 Novembre 2020
Le 26 novembre 2020 le patronat (MEDEF, CPME et U2P) et trois syndicats (CFDT, FO, CFTC) ont conclu un projet de nouvel Accord National...
01/10/2020 + Avocat Divorce à Montigny-le-Bretonneux - Avocats LMC
Au sein du cabinet d’avocats LMC Partenaires à Montigny-le-Bretonneux, l’avocat en charge de votre demande de divorce sera à votre écoute et vous...
23/09/2020 + Les impayés en entreprise, comment les gérer ?
Crise économique et impayés en entreprise, comment les gérer ? La crise sanitaire a fait quasiment doubler le nombre de factures impayées mettant la...
10/08/2020 + Comment annuler un testament fait chez le notaire ?
Lors d'une succession, on distingue les testaments authentiques rédigés devant notaire, des testaments olographes. Comment annuler un testament fait...
14/10/2017 - Gestation pour autrui : Validation de l'adoption par l'époux du père
La gestation pour autrui reste prohibée en France, notamment par l'intermédiaire de l'article 16-7 du Code civil selon lequel toute convention...
05/10/2017 - Défaut d'autorisation de changement d'affectation d'un bail : nullité !
La Cour de cassation a eu l'occasion de revenir dans un arrêt rendu le 22 juin 2017 (Civ. 3ème, 322 juin 2017, n°16-17.946) sur les conséquences du...
02/10/2017 - Fin de vie : L'intervention du Conseil constitutionnel
Le traitement de la fin de vie fait régulièrement l'objet de débats et procédures judiciaires, notamment avec l'affaire très médiatisée de M. Vincent...
21/09/2017 - Cybercriminalité : Tous concernés !
Tout utilisateur d'internet a déjà été confronté à un acte malveillant, qu'il en soit devenu la victime ou qu'il soit parvenu à l'éviter.  Internet...
20/07/2017 - Clause de non concurrence : limitation oui, disproportion non !
La clause de non-concurrence, figure contractuelle depuis longtemps connue et utilisée au sein des contrats de travail ou d'affaires, continue...
23/06/2017 - Le cas « LIDL » : Comportement, inaptitude, reclassement et position du salarié.
Bien malgré elle, et par trois fois, la société LIDL a été au cœur, depuis la fin de l'année 2016, d'un revirement de la jurisprudence de la...
19/06/2017 - Législation actuelle sur le travail détaché
Les entreprises Européennes qui ont leur siège social hors de France, peuvent détacher temporairement leurs salariés en France pour y exercer une...
15/06/2017 - L'action de groupe nouvelle génération est arrivée !
La loi n°2016-1547 du 18 novembre 2016 dite de modernisation de la justice du XXIème siècle a apporté son lot de nouveautés, déjà évoquées au gré de...
05/06/2017 - VEFA : Le contrat de réservation est-il obligatoire ?
Un arrêt rendu par la 3ème chambre civile de la Cour de cassation le 27 avril 2017 (Civ. 3ème, 27 avril 2017, n°16-15.519) est l'occasion de revenir...
02/06/2017 - Mode d'emploi du nom de domaine
Qu'est-ce que le nom de domaine ? Le nom de domaine, réelle adresse postale sur la toile, peut être définit comme étant la dénomination unique à...
31/05/2017 - Clause dite Molière : Verdict !
Nous avions analysé dans notre article du 17 mars 2017 la légalité de la clause dite Molière concluant à son caractère discriminatoire....
30/05/2017 - Macron : Retour sur les propositions d'évolution du droit du travail
Les propositions d'évolution du droit du travail inscrites dans le programme d'Emmanuel MACRON : les accords d'entreprise, la Délégation Unique du...
22/05/2017 - Le sexe neutre ne passe pas regard d'avocats
Nous nous interrogions récemment à l'occasion d'un article relatif au transsexualisme et à l'intersexualisme, sur l'opportunité, l'intérêt...
18/05/2017 - Procédure collective et poursuite des contrats en cours : rappel à l'ordre du liquidateur mauvais payeur
La poursuite des contrats en cours est un sujet sans fin, concernant tant le débiteur que ses créanciers, dans le cadre des procédures collectives....
15/05/2017 - Détournement de clientèle : sanctions pénales du salarié
La chambre criminelle de la Cour de cassation est venue rappeler récemment, dans un arrêt rendu le 22 mars 2017 (Crim. 22 mars 2017, n°15-85.929),...
COVID-19 ]
Accueil ] [ Le Cabinet ] [ Entreprises ] [ Particuliers ] [ Formations ] [ Honoraires ] [ Nos succès ] [ Actualités ] [ Contact ]
Accueil ]
LMC Partenaires
6 rue Jean-Pierre Timbaud
Immeuble Le Campus
78180 Montigny le Bretonneux
FRANCE
telephone formation IT+33 (0)1 30 21 18 92
contacter formateur par mailmail@lmcpartenaires.fr