Alerte à la clause : la garantie du passif en présence d'un cessionnaire peu diligent

Alerte à la clause : la garantie du passif en présence d'un cessionnaire peu diligent

La chambre commerciale de la Cour de cassation est venue rappeler le 25 janvier 2017 (Com. 25 janvier 2017, n°15-17.137 et 15-18.246) une solution de principe dans le cadre de la garantie du passif en cas de cession de titres. La garantie du passif : expl

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

mercredi 13 novembre 2019

La chambre commerciale de la Cour de cassation est venue rappeler le 25 janvier 2017 (Com. 25 janvier 2017, n°15-17.137 et 15-18.246) une solution de...

Vendredi 24 mars 2017

La chambre commerciale de la Cour de cassation est venue rappeler le 25 janvier 2017 (Com. 25 janvier 2017, n°15-17.137 et 15-18.246) une solution de principe dans le cadre de la garantie du passif en cas de cession de titres.

La garantie du passif : explications

La garantie du passif, constitue une réponse de la pratique au risque lié dans le cadre d'opérations de cession de titres à voir surgir un passif, fiscal, social ou autre, qui n'était pas prévu au jour de l'acquisition. En cas de survenance d'un passif imprévu, le cédant s'engage à indemniser l'acquéreur à hauteur du passif né antérieurement à la cession.

Dans l'arrêt commenté, des cédants de titres sociaux se sont engagés envers le cessionnaire (acquéreur) à le désintéresser, à titre de réduction de prix, de tout préjudice qu'il subirait en cas de survenance de tout passif nouveau ou excédentaire ayant une origine imputable à des faits antérieurs à la date de cession.

Les acquéreurs ont assigné les cédants en garantie et remboursement de passif. Les cédants ont alors tenté de se défendre en invoquant la déchéance de la garantie du fait du manquement par le cessionnaire de son obligation d'information dans le délai imparti par la clause.

Le rôle actif de l'acquéreur dans la mise en œuvre de la garantie

En effet, l'information par l'acquéreur du cédant est essentielle dans le cadre de la garantie du passif.

Ainsi, le vendeur doit pouvoir être mis en mesure de se défendre suffisamment tôt face aux créanciers à l'origine du passif de la société.

De ce fait, une clause désormais de style est insérée dans le contrat de garantie du passif par lequel le cessionnaire (acquéreur) s'engage à informer dans un délai contractuellement fixé et selon les formes stipulées le cédant, à compter de la survenance de l’événement susceptible de mettre en mouvement la garantie du passif.

En l'espèce, le contrat de garantie comprenait une clause d'information à la charge du cessionnaire. Le cessionnaire n'avait pas respecté le délai de 20 jours d'information des cédants, à compter de sa connaissance de l’événement, de nature à mettre en jeu la garantie de passif. De ce fait, les cédants soulevaient la déchéance de la garantie pour non-respect de l'obligation d'information. La Cour de cassation ne les a pas rejoints sur ce point, en rejetant leur pourvoi.

La rédaction de la clause d'information : écueil à éviter

En appel, les juges du fond avaient soulevé que la déchéance de la garantie ne pouvait trouver à s'appliquer à défaut de précisions dans la clause d'information, de la sanction en cas d'absence d'information.

La Cour de cassation approuve le raisonnement alors tenu, en énonçant :

"c'est dans l'exercice de son pouvoir souverain d'appréciation de la volonté des parties, rendue nécessaire par l'imprécision du contrat, que la cour d'appel a décidé que, faute de prévoir une sanction pour le non-respect du délai d'information des cédants, l'inexécution par le cessionnaire de son obligation d'informer les cédants, dans le délai convenu, de toute réclamation, fait ou événement susceptible d'entraîner la mise en jeu de la garantie n'était pas de nature à elle seule à le priver du bénéfice de celle-ci ».

Elle ajoute que peuvent seuls être octroyés des dommages-intérêts en réparation du préjudice subi par les cédants du fait du retard dans la notification convenue. A condition de prouver l'existence de ce préjudice.

Cette solution n'est pas nouvelle et avait déjà fait l'objet d'applications jurisprudentielles (not. Com. 9 juin 2009, n°08-17.843).

Elle a le mérite de rappeler l'importance de l'attention qui doit être apportée à la rédaction d'actes en la matière.

LMC Partenaires

En bref !

09/11/2019 + Avocats droit de la famille - Yvelines (Montigny-le-Bretonneux)
Situés dans les Yvelines, à Montigny-le-Bretonneux, les avocats LMC Partenaires sont spécialisés dans le Droit de la famille qui concerne les règles...
25/10/2019 + Divorce à l'amiable - Avocats à Montigny-le-Bretonneux (Yvelines)
Les divorces à l'amiable sont plus rapides et économiques. Les avocats LMC Partenaires à Montigny-le-Bretonneux vous accompagnent et vous assistent...
18/10/2019 + Que faire à l’expiration de la durée d’un bail commercial ?
Que vous soyez locataire ou bailleur de locaux commerciaux, la problématique du renouvellement du bail commercial se pose et est primordiale. Que...
11/10/2019 + Comment annuler un testament fait chez le notaire ?
Lors d'une succession, on distingue les testaments authentiques (devant le notaire) des testaments olographes. Comment annuler un testament fait chez...
02/10/2019 + Avocat en Droit du travail à Montigny le Bretonneux
Les relations entre les employeurs et les salariés, encadrées par un contrat de travail posent de nombreux problèmes. Des avocats en Droit du...
24/01/2017 - Gildas LE FRIEC, nouvel associé au sein du cabinet LMC Partenaires
Le cabinet d'avocats LMC Partenaires vous présente son nouvel associé Maître Gildas LE FRIEC. Dans cet article Gildas LE FRIEC revient sur son...
23/01/2017 - Dépistage de drogue et test salivaire dans le milieu professionnel
La jurisprudence a validé d'ores et déjà le fait qu'un employeur puisse procéder à un contrôle d'alcoolémie sur un salarié en activité...
13/12/2016 - Arrêt de l’exécution provisoire d’une décision
Il est tellement difficile d’obtenir de nos juges l’arrêt de l’exécution provisoire d’une décision, qu’il est apparu nécessaire de communiquer sur...
12/12/2016 - Faux et usage de faux à l’occasion de la cession de titres d’une société ?
Une adversaire contestait avoir apposé sa signature sur des ordres de mouvements de titres d’une société, remettant ainsi en cause la cession de ses...
11/12/2016 - Mise en œuvre des garanties d’actif et de passif suite à la cession d’une Entreprise
Dans deux arrêts rendus respectivement par les Cours d’Appel de Versailles et Paris, nous avons gagné dans des affaires dans lesquelles était remis...
10/12/2016 - Partage successoral
Par jugement rendu le 31 mai 2016 le TGI de VERSAILLES, a décidé de faire application de deux testaments olographes et authentiques dans le cadre...
28/07/2016 - Précisions sur l'obligation de reclassement des salariés inaptes
Par un arrêt du 31 mars 2016 publié au bulletin (n° de pourvoi 14-28314), la chambre sociale de la Cour de cassation est venue préciser les modalités...
25/07/2016 - L'impact de l' économie collaborative sur le droit du travail !
Si bon nombre de juristes pensaient que la reconnaissance par la chambre sociale de la qualité de «salarié» aux participants d’une émission de...
21/07/2016 - Définition du compte personnel de prévention de la pénibilité
Institué par la loi n° 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de retraites, le compte personnel de...
19/07/2016 - Le délit d'entrave redéfini par la loi MACRON
L'Article 262 de la loi MACRON du 6 Aout 2015 amoindrit le risque d'emprisonnement pour le délit d'entrave aux institutions représentatives du...
15/07/2016 - Loi Macron : la nouvelle justice prud'homale est arrivée et entre en vigueur le 1er août 2016
La loi n°2015-990 du 6 août 2015 (dite Loi MACRON) et le décret n°2016-660 du 20 mai 2016 ont réformé de manière profonde la justice prud'homale. En...
23/06/2016 - La haute protection rattachée aux marques de renommée
Par un arrêt du 12 avril 2016 (n°14-29414), la chambre commerciale de la Cour de cassation est venue rappeler la protection particulière dont...
20/06/2016 - Divorce par consentement mutuel sans juge : une bonne idée ?
Le divorce des chiffres qui marquent.   Tel est apparemment le constat de Jean-Jacques Urvoas, qui se plaît visiblement à rappeler que, en 2014,...
15/06/2016 - Le statut d'hébergeur de Google et son service AdWords consolidé
Les dispositions légales relatives au régime de responsabilité des hébergeurs en ligne constituent un terreau relativement fertile de contentieux en...
13/06/2016 - Préjudice écologique, indemnisation en cas de faute caractérisée
Par un arrêt du 22 mars 2016 (n°13-87.650), la chambre criminelle de la Cour de cassation a précisé les modalités d'indemnisation d'un préjudice de...
Accueil ] [ Le Cabinet ] [ Entreprises ] [ Particuliers ] [ Formations ] [ Honoraires ] [ Nos succès ] [ Actualités ] [ Contact ]
Accueil ]
LMC Partenaires
6 rue Jean-Pierre Timbaud
Immeuble Le Campus
78180 Montigny le Bretonneux
FRANCE
telephone formation IT+33 (0)1 30 21 18 92
contacter formateur par mailmail@lmcpartenaires.fr