Les robots et le droit : vers la consécration juridique (épisode II)

Les robots et le droit : vers la consécration juridique (épisode II)

Dans le premier épisode de cette courte série dédiée à la révolution numérique, nous avions évoqué l'impact des technologies de l'information sur la pratique judiciaire. Cette influence n'est pas à sens unique, le droit s'emparant désormais d'un domaine l

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

mardi 18 juin 2019

Dans le premier épisode de cette courte série dédiée à la révolution numérique, nous avions évoqué l'impact des technologies de l'information sur la...

Vendredi 14 avril 2017

Dans le premier épisode de cette courte série dédiée à la révolution numérique, nous avions évoqué l'impact des technologies de l'information sur la pratique judiciaire.

Cette influence n'est pas à sens unique, le droit s'emparant désormais d'un domaine laissé jusqu'alors en friche : la réglementation applicable aux robots.

Un groupe de travail a été créé par la commission des affaires juridiques du Parlement européen qui a donné lieu à un rapport rendu fin janvier 2017.

Le rapporteur luxembourgeois, Mady DELVAUX, concluait notamment que :

"de plus en plus de domaines touchant nos vies quotidiennes sont concernés par la robotique. Pour faire face à cette réalité et garantir que les robots sont et restent au service de l'homme, nous avons besoin de créer de toute urgence un cadre juridique européen".

Ce rapport proposant un ensemble de mesures a servi de base à la résolution adoptée le 16 février 2017 par le Parlement européen contenant des recommandations à la Commission européenne concernant des règles de droit civil sur la robotique.

La Commission ne sera pas tenue aux termes de cette résolution mais devra se justifier si elle s'en écarte.

 

Le constat de départ 

Le Parlement expose dès les débuts de la résolution les raisons poussant à la légifération en la matière :

"Maintenant que l'humanité se trouve à l'aube d'une ère où les robots, les algorithmes intelligents, les androïdes et les autres formes d'intelligence artificielle, de plus en plus sophistiqués, semblent être sur le point de déclencher une nouvelle révolution industrielle qui touchera probablement toutes les couches de la société, il est d'une importance fondamentale pour le législateur d'examiner les conséquences et les effets juridiques et éthiques d'une telle révolution, sans pour autant étouffer l'innovation".

Le Parlement entend anticiper, "considérant qu'il est possible, en fin de compte, qu'à long terme, l'intelligence artificielle surpasse les capacités intellectuelles de l'être humain".

 

De nombreux sujets d'études

Le Parlement demande à ce que des définitions et une classification des robots soit posée.

Est également demandée une réflexion quant à la responsabilité civile des robots, notamment les robots particulièrement autonomes qui ne peuvent être considérés comme de simples outils. De cette interrogation en naît une autre, à savoir celle de la nécessité à long terme de créer une nouvelle catégorie juridique. Dans un avenir relativement proche les robots seront peut être doté de la personnalité juridique...

La mise en place d'un système européen général d'immatriculation des robots est également proposée, de même que celle d'une assurance obligatoire.

Le Parlement propose notamment l'instauration d'une nouvelle agence en charge de la robotique et de l'intelligence artificielle.

L'utilisation de la robotique devra également être mise en abime avec la sécurité, la santé et la sûreté humaine, la liberté, le respect de la vie privée, l'intégrité, la dignité, l'auto-détermination, la non-discrimination et la protection des données à caractère personnel. De ce fait, l'instauration d'une charte éthique est sollicitée afin d'encadrer la matière. Cette charte sera notamment composée d'un code de conduite pour les fabricants des robotiques, un code de déontologie pour les comités d'éthique de la recherche, des licences pour les concepteurs et utilisateurs. La mise en œuvre d'une boite noire et d'une totale transparence, à savoir la possibilité de toujours connaître la justification rationnelle de toute décision prise avec l'aide de l'intelligence artificielle qui est susceptible d'avoir une incidence importante sur la vie d'une ou de plusieurs personnes, est requise.

Plusieurs mesures relevant de catégories spécifiques de robots sont requises par le Parlement. Les véhicules autonomes, les drones, les robots de soins à la personne ou encore les robots médicaux font l'objet d'un exposé de leur situation actuelle et d'une alerte sur l'attention particulière qui doit leur être apportée.

Nous ne manquerons pas de présenter les avancées des travaux de la Commission européenne en la matière.

 

Sources :

www.lefigaro.fr/societes/2017/01/13/20005-20170113ARTFIG00141-le-parlement-europeen-preconise-la-creation-d-une-taxe-robot.php

www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/02/16/97002-20170216FILWWW00159-adoption-du-rapport-sur-la-robotique-au-parlement-europeen.php

www.europarl.europa.eu/news/fr/press-room/20170110IPR57613/robots-vers-des-regles-europeennes

www.lemonde.fr/pixels/article/2017/02/17/le-parlement-europeen-veut-une-legislation-sur-les-robots_5081203_4408996.html

LMC Partenaires

En bref !

07/06/2019 + Droit de la consommation - Différencier consommateur et professionnel
Droit de la consommation - Différencier consommateur et professionnel, une nécessité car le droit de la consommation protège les consommateurs et...
28/05/2019 + Droit de la consommation tour d'horizon rapide
Ce tour d’horizon de l’année 2018 relatif au droit de la consommation a pour but d’apporter quelques informations importantes que nécessitent les...
12/05/2019 + Droit des successions les avocats LMC Partenaires 78 vous accompagnent
LMC Partenaires est un cabinet d'avocats situé dans les Yvelines. Les avocats LMC Partenaires vous accompagnent pour toute question concernant le...
06/05/2019 + Article 1226 du Code Civil et prise d’acte de rupture du contrat de travail
La prise d’acte de la rupture du contrat de travail est un mode spécifique de rupture du contrat de travail ne répondant pas aux mêmes règles de...
18/04/2019 + Appréciation du caractère disproportionné du cautionnement
Appréciation du caractère disproportionné du cautionnement : Le Cabinet LMC PARTENAIRES obtient l’inopposabilité d’une caution donnée par un...
30/03/2017 - Bail d'habitation et prescription
Par un arrêt rendu le 26 janvier 2017 (Civ. 3ème, 26 janvier 2017, n°15-27.580), la Cour de cassation est venue affirmer sa position selon laquelle...
24/03/2017 - Alerte à la clause : la garantie du passif en présence d'un cessionnaire peu diligent
La chambre commerciale de la Cour de cassation est venue rappeler le 25 janvier 2017 (Com. 25 janvier 2017, n°15-17.137 et 15-18.246) une solution de...
20/03/2017 - La Cour de Justice de l'Union Européenne lève le voile
  Sur un sujet aussi sensible que le port du voile ou de tout signe religieux en entreprise, une cohérence des différentes jurisprudences était...
17/03/2017 - La clause Molière : légale ou discriminatoire?
La clause dite “Molière” qui défraye la chronique depuis quelques temps, vise à imposer le français sur les chantiers publics afin de...
27/02/2017 - Le préjudice d'angoisse de mort imminente est-il indemnisable ?
La chambre criminelle de la Cour de cassation a le 27 septembre 2016 (n° de pourvoi : 15-83.309), dans un arrêt à tiroirs, précisé le concept de...
21/02/2017 - Cadres heures supplémentaires : vers une preuve impossible
Si la plupart des Cadres se voient aujourd'hui appliquer des clauses des forfaits jours, il n'est pas rare que la validité de ces clauses soit...
20/02/2017 - Agression par un mineur, la responsabilité civile du mineur est-elle engagée ?
La Cour de cassation est venue rappeler le 20 octobre 2016 (pourvoi n°15-25.465) le principe depuis longtemps acquis selon lequel la minorité de...
13/02/2017 - Détective privé et droit au respect à la vie privée
Les litiges en droit de la famille ou des assurances, pour ne citer qu'eux, sont régulièrement l'occasion d'une confrontation entre deux droits...
10/02/2017 - Détournement de fonds par un salarié : est-ce une faute lourde ?
LMC Partenaires revient sur une affaire délicate, le détournement de fonds d’un salarié. Cette action caractérisée comme intention de nuire peut-elle...
08/02/2017 - Quand les violences conjugales deviennent non constitutives d'un danger
La loi n°2010-769 du 9 juillet 2010 a créé un nouveau titre XIV au sein du Code civil, spécifique aux mesures de protection des victimes de violence....
07/02/2017 - Conditions de reconnaissance d'une faute inexcusable
Les avocats du cabinet LMC Partenaires reviennent sur l’une de ces affaires pour vous expliquer, en quoi la preuve de la faute inexcusable ne peut...
06/02/2017 - Déclaration d'insaisissabilité fragilisée, une aubaine pour le liquidateur judiciaire
La chambre commerciale de la Cour de cassation a, par un arrêt de revirement du 15 novembre 2016 (pourvoi n°14-26.287), donné au liquidateur...
02/02/2017 - Permis de louer les nouvelles conditions de la loi ALUR
La fin de l'année à vue arriver une nouvelle couche pour le mille-feuille normatif qu'est devenue la loi ALUR. Pour rappel la loi ALUR pour l'accès...
02/02/2017 - Salarié en mission à l’étranger les obligations de l'employeur en matière de santé et sécurité
Salarié en mission à l’étranger : obligation de l’employeur en matière de santé et de sécurité. Conseil de Prud’hommes de RAMBOUILLET – jugement du...
01/02/2017 - Comportement violent et agressif : cause de licenciement ou faute grave ?
Peut-on licencier un employé parce qu’il affiche un comportement violent ou agressif ? Voilà une question sur laquelle le cabinet d’avocats LMC...
Accueil ] [ Le Cabinet ] [ Entreprises ] [ Particuliers ] [ Formations ] [ Honoraires ] [ Nos succès ] [ Actualités ] [ Contact ]
Accueil ]
LMC Partenaires
6 rue Jean-Pierre Timbaud
Immeuble Le Campus
78180 Montigny le Bretonneux
FRANCE
telephone formation IT+33 (0)1 30 21 18 92
contacter formateur par mailmail@lmcpartenaires.fr