Le droit à la déconnexion à l'ère de la surconnexion

Le droit à la déconnexion à l'ère de la surconnexion

Surinformation, hyperconnexion, infobésité autant de termes pour désigner une réalité unique, le numérique a envahi la sphère professionnelle.

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

samedi 28 mars 2020

Surinformation, hyperconnexion, infobésité autant de termes pour désigner une réalité unique, le numérique a envahi la sphère professionnelle.

Mardi 31 janvier 2017

Surinformation, hyperconnexion, "infobésité"[1]...  autant de termes pour désigner une réalité unique : le numérique a envahi la sphère professionnelle. Les pouvoirs publics ont fait le lien entre l'utilisation des technologies de l'information et de la communication et les situations de stress au travail, comme la dépression ou pire le harcèlement moral constatées dans une sphère professionnelle.

En raison de la mobilité que permet le numérique via différents outils : tablettes, smartphones, ordinateurs... la frontière entre sphère professionnelle et sphère privée est devenue poreuse. À l'ère de l'immédiateté et du tout digital, le législateur a tenté de faire barrage à cette pollution de la vie personnelle par le numérique avec la loi n°2016-1088 du 8 août 2016 dite loi travail ou loi EL KHOMRI.

Nous n'entrerons pas dans de longs développements quant aux raisons voire à la justification de cette nouvelle revendication d'un droit à la déconnexion.

Une brève présentation de la genèse de l'introduction d'un droit à la déconnexion dans le dispositif législatif actuel précédera un exposé concret des nouvelles mesures entrées en vigueur au 1er janvier 2017.

 

Un droit à la déconnexion : une volonté des deux parties

 

L'accord national interprofessionnel (ANI) du 19 juin 2013, portant sur la qualité de vie au travail avait déjà proposé aux entreprises de mettre en œuvre des actions de formation sur le bon usage des technologies de l'information et de la communication.

En septembre 2015, un rapport a été réalisé par Monsieur Bruno METTLING, à l'attention de Madame Myriam EL KHOMRI, Ministre du Travail, intitulé : "Transformation numérique et vie au travail"

Cette étude concluait en substance à la nécessité d'instaurer une possibilité pour les salariés de se déconnecter à leur domicile. Pour autant il ne faisait pas peser la responsabilité de ce nouveau droit sur le seul salarié. En effet, le rapport concluait entre autres que "le droit à la déconnexion est donc bien une coresponsabilité du salarié et de l'employeur qui implique également un devoir de déconnexion."

La nécessité de protéger les salariés de pratiques managériales jugées inadéquates pour leur santé et leur sécurité a conduit le législateur à insérer un article 55 dans la loi précitée du 8 août 2016.

Nulle mesure véritablement cœrcitive n'a été adoptée par le législateur, ni véritables instructions quant à la mise en œuvre concrète de ce droit à la déconnexion.

L'article L2242-8 du Code du travail a été modifié, la loi nouvelle étendant le domaine de la négociation annuelle sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et la qualité de vie au travail, posé par l'article L2242-8 du Code du travail, à un nouveau thème :

 

"Les modalités du plein exercice par le salarié de son droit à la déconnexion et la mise en place par l’entreprise de dispositifs de régulation de l’utilisation des outils numériques, en vue d’assurer le respect des temps de repos et de congé ainsi que de la vie personnelle et familiale. [..]»

 

Droit à la déconnexion : la mise en place d'une charte par l'employeur

 

Il est précisé qu'en l'absence d'accord, l'employeur devra rédiger une charte, après avis du comité d'entreprise, à défaut des délégués du personnel. La charte, véritable outil pédagogique, devra définir les modalités de l'exercice du droit à la déconnexion, ainsi que prévoir la mise en œuvre "d'actions de formation et de sensibilisation à un usage raisonnable des outils numériques". Il est étonnant que le CHSCT n'ait pas été lié à l'élaboration de cette charte.

Aucune sanction n'est prévue à défaut de charte.  Pour autant, nul doute qu'elle sera sanctionnée et prise en considération au regard de l'obligation générale de sécurité de l'employeur, qui résulte de l'article L4121-1 du Code du travail.

Il est possible de s'interroger sur l'intérêt de cette nouvelle mesure. En effet, la négociation annuelle obligatoire portait déjà sur "l'articulation entre la vie personnelle et la vie professionnelle pour les salariés". Le droit à la déconnexion, ne semble dès lors pas être un réel nouveau thème de négociation, mais plutôt s'insérer dans ce sujet de négociation préexistant.

Reste à savoir comment va se matérialiser ce droit à la déconnexion. Certains employeurs n'ont pas attendu l'entrée en vigueur de la loi pour mettre en place des mesures permettant aux salariés d'exercer leur droit à la déconnexion.

 

Droit de déconnexion : quelques exemples

 

Les mesures adoptées par les groupes sont multiples : interdiction d'envoyer des mails à compter d'une certaine heure ou le week-end (RENAULT, AREVA), mise en place de temps de déconnexion pendant le temps de travail (ORANGE, SOLVAY) , suppression des mails reçus par un salarié absent avec message d'avertissement à l'émetteur (DAIMLER), voire la fermeture des serveurs le soir et le week-end (VOLKSWAGEN).

A défaut d'instruction claire donnée par le législateur, les employeurs devront se montrer inventifs en la matière.

[1] "Grande accélération et droit à la déconnexion", Jean-Emmanuel Ray, Dalloz Droit social 2016, p.912

LMC Partenaires

En bref !

23/03/2020 + Coronavirus - Loi d'urgence sanitaire du 23 mars 2020
Dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 mars 2020, l'Assemblée Nationale a voté le projet de loi permettant l'instauration d'un état d'urgence...
17/03/2020 + Les contrats UBER - existe-t-il un contrat de travail ?
La Cour de cassation a été appelée à se prononcer sur l'existence ou non d'un contrat de travail, entre une personne physique et un donneur d'ordre,...
01/03/2020 + L'entreprise et le Coronavirus Covid-19 : Comment réagir ?
Alors que les cas de contamination au coronavirus Covid-19 se multiplient en France, quelles sont les obligations des entreprises en matière de santé...
03/02/2020 + Comment traiter la déclaration des accidents du travail/accidents de trajet ?
Maître Gildas LE FRIEC du cabinet LMC Partenaires a animé la formation : Comment traiter la déclaration des accidents du travail/accidents de trajet...
01/02/2020 + Avocats spécialisés en baux commerciaux (Yvelines)
Dans les Yvelines, à Montigny-le-Bretonneux, des avocats spécialisés en baux commerciaux vous accompagnent pour la rédaction d'un bail commercial...
23/03/2016 - La mise en demeure de Facebook par la CNIL
Le 26 janvier 2016, la Commission Nationale Informatique et Liberté (CNIL) a mis en demeure le géant de l'Internet Facebook de régulariser sa...
14/03/2016 - La retranscription : plus qu'un devoir journalistique, une obligation légale
Par une décision remarquée du 23 juin 2015, la chambre criminelle de la Cour de cassation a confirmé la condamnation d'Edwy Plenel, en sa qualité de...
10/03/2016 - La webcam, nouvel instrument de maintien des liens familiaux ?
La webcam, nouvel instrument de maintien des liens familiaux ? Les innovations numériques irriguent aujourd'hui l'ensemble de la société et...
04/03/2016 - La réforme du droit des contrats, vers un renouvellement du Code civil
Par une décision du 28 avril 2005, le Conseil constitutionnel a consacré un objectif de valeur constitutionnel d'accessibilité et d'intelligibilité...
02/03/2016 - La ponctualité une obligation de résultat pour la SNCF
Par un arrêt du 14 janvier 2016 (Civ. 1ère, 14 janvier 2016, n°14-28227), la Cour de cassation a affirmé que : l'obligation de ponctualité à laquelle...
29/02/2016 - Les conditions de la femme en milieu carcéral : abandon du principe de parité
Dans un avis en date du 25 janvier 2016, la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) Adeline Hazan tire la sonnette d'alarme...
24/02/2016 - Juridictions d'exception et Etat d'urgence - Suite
Suite de notre dossier sur les juridictions d'exception et Etat d'urgence pour mieux comprendre notre actualité. La guerre d'Algérie : la mise en...
23/02/2016 - Juridictions d'exception et Etat d'urgence - Dossier
Ce n'est pas par des lois et des juridictions d'exception qu'on défend la liberté contre ses ennemis. Ce serait là un piège que l'histoire a déjà...
22/02/2016 - Liberté religieuse au travail - Restrictions du rapport Badinter
Le 25 janvier 2016, l'ancien Garde des Sceaux, Robert BADINTER a rendu son rapport au Premier ministre Manuel VALLS en y introduisant les principes...
19/02/2016 - La réforme des 35 heures : plus de flexibilité mais pas de révolution
Le gouvernement va-t-il remettre à plat les 35 heures ? C'est la question que beaucoup se sont posés à la suite de la remise du rapport sur la...
18/02/2016 - Emergence de la cybercriminalité des enjeux majeurs
La cybercriminalité est une menace dont chacun doit saisir la mesure.   Cybercriminalité : l'apparition de menaces inédites trop souvent...
17/02/2016 - République numérique le projet de loi
Le projet de loi pour une République numérique, porté par la secrétaire d'Etat Axelle Lemaire et le ministre de l'économie Emmanuel Macron, a été...
15/02/2016 - Lutte contre la criminalité organisée et son financement renforcée
Une énième loi antiterroriste, signe de l'installation durable d'un régime d'exception dangereux. L'avant-projet de loi du 23 décembre 2015...
10/02/2016 - Un rétablissement de l'équilibre contractuel en matière de baux commerciaux
Définition de la clause d'indexation des baux commerciaux La clause d'indexation relative à un bail commercial, dite clause « d'échelle mobile »,...
19/01/2016 - LMC Partenaires dans le SQY MAG de janvier 2016 !
Florence Mercadé-Choquet et Aurélie Segonne-Morand, avocates associées au sein du cabinet LMC Partenaires, ont fait l’objet d’une...
COVID-19 ]
Accueil ] [ Le Cabinet ] [ Entreprises ] [ Particuliers ] [ Formations ] [ Honoraires ] [ Nos succès ] [ Actualités ] [ Contact ]
Accueil ]
LMC Partenaires
6 rue Jean-Pierre Timbaud
Immeuble Le Campus
78180 Montigny le Bretonneux
FRANCE
telephone formation IT+33 (0)1 30 21 18 92
contacter formateur par mailmail@lmcpartenaires.fr